Qui suis-je ?

 

 

 

 

 

 
 

 

 

 

 

 
 

 

 

 

 

 
 

 

 

 

 

 

On croit toujours qu’on a le temps, que les autres savent ce que l’on ressent, qu’il n’est pas utile de dire, que par pudeur il ne faut pas se raconter.
On croit que nos proches se souviendront de tous ces moments vécus et partagés, mais malheureusement ce n’est pas le cas… avec le temps tout s’en va comme dit la chanson de Léo FERRÉ.

J’aime écouter les histoires, j’en écris depuis que je sais lier et mélanger les mots, cette passion qui m’anime est née avec moi. Par-dessus tout, j’aime la vie, j’aime les gens !

J’ai intégré le monde du travail à 16 ans en parallèle de mes études supérieures et suis devenue Assistante de Direction dans de grands groupes spécialisés dans le domaine énergétique français et international pendant 11 ans.
Au fil des années, j’ai pu développer une aisance relationnelle qui me permet de me sentir bien partout. J’ai appris à acquérir un sens aigu de l’organisation, la satisfaction et la rigueur du travail bien fait. J’ai aimé mon métier follement mais ce monde a fini peu à peu par me faire tourner la tête.

J’ai décidé de raccrocher mon tailleur pour vivre une expérience plus humaine.
J’avais envie et besoin de me sentir utile. J’avais envie de m’occuper d’autre chose que de papiers qui volent et qui n’avaient, pour moi, plus vraiment d’importance.

J’ai repensé ma vie pour l’adapter à mes envies et mes besoins, c’est pourquoi naturellement je me suis tournée vers l’accueil et l’éveil des touts petits en devenant Assistante Maternelle pendant 5 ans. Cinq années qui sont passées à une vitesse incroyable et qui m’ont comblé par biens des aspects qu’il serait trop long pour moi d’exprimer ici.

Ma tête est pleine de mots, de phrases que je note partout, tout le temps.
Lorsque le flot de la vie professionnelle s’est apaisé et que j’ai retrouvé un équilibre, l’écriture en a profité pour revenir me chercher plus fort.
C’est ainsi que de concours littéraires en recherches sur le métier d’écrivain, par hasard, j’ai découvert Guillaume MOINGEON et son réseau de « Nègres pour Inconnus ». N’y voyez là aucun terme péjoratif ou à caractère raciste. Un « nègre » est seulement l’auteur de l’ombre d’un texte signé par une autre personne, souvent célèbre. Cela se faisait beaucoup au XVIII et les célébrités d’aujourd’hui y recourent aussi.

Un métier dont il est le fondateur car avant lui, les particuliers n’y avaient pas accès.
J’ai immédiatement était séduite par ce concept, j’ai su que c’était pour moi !
J’ai pris contact avec lui et au fil de nos échanges, j’ai reçu un jour, ce mail qui allait tout changer :

«… J’en profite pour vous envoyer un document qui détaille les modalités d’adhésion au groupe des NPI et ce que cela apporte, car votre profil d’auteure passionnée d’écriture m’intéresse et je “sens” une grande douceur et un vrai intérêt pour “l’autre” dans vos propos, ce qui vous aidera à vous épanouir dans notre passionnant métier et me donne envie de vous ouvrir la porte de notre groupe.
Bonne chance pour la suite, avec ou sans NPI. »

Je puise mes valeurs dans le partage et la simplicité des moments de vie qui en font les plus précieux ; dans l’authenticité des rencontres, dans la bienveillance et la considération de l’humain.
Peut-être aussi, parce que j’ai appris que les coups de la vie lui donnent la mesure de son importance… je sais combien laisser une trace à ses proches est essentiel. Il m’en manque tant à moi aujourd’hui. C’est pourquoi, avant que tous les souvenirs ne s’effacent, j’ai écrit pour ma fille le premier tome de sa vie, de son histoire à elle aussi. Ainsi, je peux vous assurer que je sais ce que ça fait. Je vous aiderai à passer au mieux toutes les étapes de ce fabuleux voyage.

Voilà pourquoi aujourd’hui vous êtes ici ! Voilà qui je suis !

Une femme de son temps qui a mis un moment à se trouver mais qui sait qu’elle tient entre ses mots sa raison d’être.
J’ai décidé que mon métier serait ma passion ! Écrire pour vous aider à raconter VÔTRE histoire.

Un métier tourné vers l’humain dont le but est de collecter des souvenirs et des histoires,
pour créer ensemble une Bibliothèque de la Mémoire Collective.

t

Un métier qui ne demande qu'à se faire connaître davantage !

 

 

C’est en 1996, que Guillaume MOINGEON a créé le métier de Biographe Familial.

Après une riche carrière en tant que journaliste, notamment au quotidien Le Parisien, ce passionné d’écriture, a décidé de mettre son art au service des autres pour les aider à écrire leur propre histoire.

En créant le réseau NPI (Nègres pour Inconnus), il a permis à d’autres auteurs de marcher dans ses pas. Il a fait et fait encore régulièrement l’objet de nombreux articles de presse et d’invitations sur les plateaux télévisés des chaînes nationales.

Aujourd’hui ce réseau regroupe 85 adhérents recrutés selon leurs qualités d’auteur mais également pour leurs qualités humaines. Ils sont basés partout en France ainsi qu’à l’étranger.

Ils exerçent tous dans le même cadre éthique et déontologique que leur fondateur, vous assurant ainsi du sérieux et du professionnalisme de chaque biographe affilié à ce réseau. C’est loin d’être le cas partout, soyez vigilants.

 

Liens utiles :

 www.guillaumemoingeon.com

www.npi-biographe.com