Blog

Articles, Interviews, Conseils & Ateliers d'écriture

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

QUAND J’AI PEUR, JE DISPARAIS

QUAND J’AI PEUR, JE DISPARAIS

D’une noisette, je fais un radeau pour franchir mes rivières.
D’un trèfle, je fais un parapluie de chance contre la peine.
Dans le cœur de la forêt, mes petits poumons sont pleins de gaieté… mais lorsque j’ai peur, encore et toujours je disparais.

SILENCE

SILENCE

Poser un doigt de silence sur la bouche de la violence. Prendre un espace de silence pour sonder le puits de sa conscience… et écouter

MISE AU MONDE

MISE AU MONDE

Tu n’es pas comme moi, tu n’es pas moi et je ne peux pas te protéger de tout… te couver à l’excès ne te serait pas favorable. Alors en sentinelle je veille, je m’apaise et contre toi, je grandis en parallèle.

VERS CE QUE TOI SEUL SAIS

VERS CE QUE TOI SEUL SAIS

En voyant la vie comme un jeu de piste, tu comprendras que tout n’est pas à prendre au sérieux, que tu as le droit de te tromper, de reculer, de tout recommencer… que la souffrance après la douleur devient une leçon qui réhydrate et apaise le cœur.

TROIS VOEUX

TROIS VOEUX

Trois vœux que nous ferions pour espérer, croire et rebâtir.
Trois vœux pour que se mettent à résonner au loin les tambours de la relève et le respect… comme autant d’étoiles du berger qui se mêlent.

BERLIN, ÉTÉ 89

BERLIN, ÉTÉ 89

C’était encore l’été, on ne pouvait pas imaginer que le béton allait céder quelques mois plus tard… que la chute allait entraîner une vague humaine dont l’Histoire se souviendrait.

LA SUBTILITÉ

LA SUBTILITÉ

La subtilité c’est le raccourci qui se faufile vers la pudeur, l’arôme qui se répand dans des vapeurs de finesse qui n’ont rien de futile, qui n’ont rien de faiblesse

RENCONTRE AVEC L’ETRANGE

RENCONTRE AVEC L’ETRANGE

Cette porte était-elle là hier ?
Je connais bien cet endroit et pourtant je n’en suis pas certaine.
On la croirait tout droit sortie d’un songe, à moins qu’elle ne vienne d’un obscur mensonge.

LES FEMMES CROTALES

LES FEMMES CROTALES

Messieurs prenez-garde,
aux courbes affriolantes, aux mots caramels et aux sourires de façade… toutes les femmes ne sont pas des anges. Des créatures dorment dans les failles des relations en y créant des fosses humides et froides.

JE SUIS HABITUÉ

JE SUIS HABITUÉ

Encaisser, supporter, endosser… je suis habitué.
Angoisser, stresser, culpabiliser…
Déraisonner, ressasser, amplifier, exploser… ça aussi oui… je suis habitué.